Avant 1957

Avant 1957, sur la base de Mont de Marsan, cohabitent deux organismes distincts : un centre de triangulation (indicatif PATHE) et une station radar (indicatif TORO).

Le centre de triangulation est un sous secteur du centre de triangulation de radiogoniométrique (CTR) de Bordeaux (indicatif SAUTERNES).

Le CTR ne fonctionne qu’au profit des avions de Mont de Marsan : dès qu’un avion décolle de la base, quatre des sept stations de SAUTERNES passent sous contrôle de PATHE. TORO n’est alors qu’une station radar expérimentale, dépendant du Groupement des moyens expérimentaux (GME).

Dans les années cinquante, les infrastructures de la base de Mont de Marsan consistent en une tour de contrôle, quelques hangars, quatre chalets pour le logement du personnel et des baraques de bois construites par les Allemands durant la seconde guerre mondiale.

Les locaux occupés par ces deux organismes sont situés en bordure du chemin de roulement et abritent aussi l’approche du terrain, la vigie, le bureau information air et la météo. La station radar logera au rez de chaussé de la tour de contrôle dans une salle équipée en CESAR jusqu’à la fin avril 1969. (diapos sur le CESAR).

 

ramolo

Ramolo

photoAvant2

photoAvant3

photoAvant4


Archives